6 novembre 2013

L'ABSENCE

13 commentaires:

♥AMBre a dit…

C'est très "parlant" pour moi, très efficace comme message !
Je te félicite

Joe SKULL a dit…

quelle connerie la guerre qui tue des soldats et brise des familles. rares sont ceux qui en ont vécu une de nos jours mais c'est comme une menace qui plane... je pense que la prochaine se déclarera quant on aura oublié de s'en méfier

666 a dit…

"[J']adore le noir" ... comme dans la chanson d'Arno.
Ça a tellement de classe, de profondeur, de force.
Cette famille digne, tentant de garder calme, déférence, respect de soi malgré les circonstances, malgré l'absence.
Absence pour cause de guerre ou de désertion.
Mais absence, tristesse, manque, vide, désarroi.
Faire comme si, garder la tête haute et avancer.

Muriel a dit…

Ce sont ses poings serrés qui m'interpellent; Sa façon à elle de s'approprier son passé et à tenter de le retenir.
Les mains du petit complètement dépassé qui suit sa mère en lui faisant confiance.
Ce coude vide qu'elle tient fermement.
Ton illu me fait penser à mes grands pères, à leurs vécus de cette guerre et ce qu'ils nous en ont transmis.
A The Others aussi.
Je trouve ton travail poignant, tjs tu nous renvoies à ce passé dérangeant....
C'est plus que réussi.

galien a dit…

Pfiou, voilà un dessin riche en émotion. Pour moi aussi le costume me parle...
D'ailleurs j'y reviendrai dans une toute petite semaine lors d'un post.
Mais j'arriverai jamais à autant de poids que le tien !

Mr Choule a dit…

très bien vu. Bravo.

Sko a dit…

Vous le savez, je ne suis pas vraiment loquace. Même trop taiseux et absent par moment (même si je vous observe ^^). Il n'empêche que là, je dois vous le dire: c'est toujours un immense plaisir de cliquer sur "un commentaire en attente". De découvrir vos impressions, vos réactions, vos mots. De voir que vous êtes là et que vous me suivez dans mes délires. Sérieux, c'est du pur bonheur ça. Ca fait un bien fou :)
Voilà donc. Un grand merci à vous tous. Pour tout.

Mike Eppe a dit…

Rien à ajouter (suis aussi un rien taiseux), sauf un gloups peut-être.

Petite pensée à tous ceux qui ont perdu un parent/conjoint (guerre ou non)... la douleur est pour ceux qui restent.

Bàt

Mike

BOD a dit…

Premier choc chez AMBre où j'ai vu tout d'abord ta création sublimée par trois illustrations musicales, et deuxième choc ici (que je connais bien), je ne peux m'empêcher de te laisser un commentaire, un mot, juste un mot : MERCI.

Sko a dit…

> Mike: ton "gloups" est très parlant Mike.
Merci à toi l'ami.

> BOD: un seul mot, mais quel mot :)
Je suis très heureux de te lire ici BOD. Et c'est moi qui te dis un grand MERCI.

MARTY a dit…

ton image donne toute l'ampleur des drames qui se sont joués pendant cette sale guerre et qui se jouent encore de nos jours ! je me demande si un jour les hommes sauront épeler le mot PAIX !
ta création est saisissante et remue les tripes !
P..... de guerre
et toi t'es trop fort dans la création et l'imaginaire !
chapo sko
bisous

Sko a dit…

Merci beaucoup Marty.
Gros bisous à toi aussi :)

Evelyn Poulili Dumont a dit…

snif :'(